Renovations


(Extrait d’un article écrit par Georges SEBAT)

Avancée des travaux de rénovation du site de RABBI DAVID OU MOSHE (z”tl), année 2011

Et il est un Saint, dont l’histoire est particulière et intéressante à connaître, car cela ne fait pas longtemps encore, que le lieu a été complètement métamorphosé, et ce par quelques générations de pakidims, mais également particulier, par sa situation géographique assez éloignée et retirée, nous parlons du Saint Rabbi David Ou Moshe (ztl), dans la région de Ouarzazate, sur la route du col du tichka, au niveau du village de Agouim, pour ensuite s’immerger dans la campagne avoisinante, au plus proche du village de Timzerit.
Il faut se remettre dans le contexte temps, il n y a pas plus de 100 ans, ce saint n’était la connaissance que de quelques villageois juifs des environs (représentant 56 villages approximativement), il ne consistait qu’à deux ou trois chambres en terre cuite et deux rochers superposés l’un sur l’autre, ces deux rochers étant désignés, par ces mêmes villageois, comme le lieu de sépulture du Saint Rabbi David Ou Moshe.
Nous nous permettrons de rapporter les paroles d’un des plus grands Pakid de Rabbi David Ou Moshe, qui nous raconte, la manière dont les villageois prirent connaissance du lieu Saint :

Paroles de Mr Armand AFLALO :
« Un juif de la communauté des villages aux alentours de Rabbi David Ou Moshe, eut, un rêve, où lui apparut un homme impressionnant, qui se présenta comme Rabbi David Ou Moshe.
« Je suis Rabbi David Ou Moshe et je suis enterré tout proche de chez vous. »
Il se réveilla le lendemain et raconta son rêve à ses coreligionnaires, mais personne ne prêta attention à cette apparition. Le rêve se reproduisit au cours du mois, à deux ou trois reprises.

Le villageois demanda alors au Rabbi :
« Comment saurais je situer la tombe ? » Il se fit répondre :
« Réunis un minyan et suis la route, une colombe vous guidera »
Ainsi fut- il, la colombe leur apparut et elle les dirigea, jusqu’à se poser sur une roche, leur indiquant le lieu connu de tous aujourd’hui. Ils comprirent et se mirent à prier, procéder aux bénédictions et rituels. Ils sentirent alors un magnifique Zekhout autour de la tombe.
Immédiatement, le bruit courut et les nouvelles se transmirent dans les alentours.

Depuis ce jour, les villageois venaient de contrées les plus éloignées. Certains venaient même de IGHIL NORO, à 2 ou 3 jours à dos de mule, à travers les montagnes du Moyen Atlas.
La tradition s’installa et il fut ainsi habituel de faire la Hilloula un mois après Pessah (Lag Baomer). Quant au reste du Maroc, ils le faisaient le Matin de Souccoth. »

Comme le témoignent ces quelques photos, l’état des lieux était à la hauteur des possibilités des villageois du coin, fragiles, en terre cuite, mais elles marquaient la présence des quelques communautés avoisinantes, qui avaient pris en main son aménagement et surtout ferveur et prières l’accompagnant.

Mr Armand AFLALO devant ce qui était la tombe de RABBI David Ou Moshe.

Mr Armand AFLALO devant la tombe du Tsaddik Rabbi David Ou Moshe (z”tl)


Le site de Rabbi David Ou Moshe (z”tl) en 1945


 

Il faut surtout souligner, saluer et féliciter le travail gigantesque de nombreux Pakidim qui ont oeuvré et travaillé dur tout au long de leur vie pour l’évolution du site d’accueil du saint, la construction de chambres, le puits qui y a été creusé à même la roche, la notoriété du saint auprès des citadins et au niveau internationale, les constructions et améliorations chaque année afin d’accueillir des pelerins toujours plus nombreux.
Ces personnes, pour certaines nous ont quittées,Hanania EDERY (Z”L) pakid pendant plus de 63 ans, Momi Salomon BENTOLILA (Z”L) , Jacques BITTON (Z”L), Hanania LEVY (Z”L), Eliyahou SUISSA (Z”L), Chalom SUISSA (Z”L), Nessim KADOCH (Z”L), Armand ABITTAN (z”l) feu le président des lieux saints du Maroc, mais aussi pour ceux qui sont encore parmi nous, que D’ leur donne santé, Mr Armand AFLALO.

 

Mr Hanania EDERY (z"l)

 

 

Mr Armand AFLALO

 

Mr Hanania LEVY (z"l)

 

C’est ainsi que débuta, du moins, la réputation du Saint auprès des populations juives citadines à travers le Maroc et qui commencèrent à affluer auprès de sa tombe pour le pélérinner.
Au moment où nous écrivons ces lignes, il reste dans le comité rapproché du Saint quelques 5 à 6 personnes complètement engagées dans le maintien, entretien et développement du site du Saint Rabbi David Ou Moshe (ztl), pour les nommer, les frères LEVY, David et Raphael, fils de feu Hanania LEVY (Z”L), Isaac CABALO, Samy ALLOUL, David MAMAN et Jo LASRY.

 

Ces personnes veillent à l’année longue sur le lieu de villégiature, en faisant plusieurs fois par année la longue route les menant de Casablanca au Saint, rénovent chaque année une tranche de chambres, ils ont pu ajouter récemment une grande salle de fêtes avec cuisine attenante qui a remplacé la vieille tente caidale utilisée pour les hillouloths et qui à chaque intempérie faisait défaut aux organisateurs, plusieurs chambres confortables et un Hammam au feu de bois naturel.

 

Tente Caidale avant la nouvelle salle.


Salle des Fêtes

 

Nouvelle Salle des Fêtes du Saint

 

Leur dernier projet pour l’année 2011 est de refaire complètement la bâtisse de la synagogue pour en faire une toute nouvelle et je vous prie de croire que cela n’est pas chose facile, il s’agit d’un grand challenge, car il n’est pas facile de rassembler les fonds adéquats et ensuite il faut un travail de vérification et de génie assez difficile vu la configuration du terrain et l’éloignement du site.
Nous avons interrogé Mr Isaac CABALO, maître d’œuvre des travaux actuels, quant à la construction de la nouvelle synagogue, mais aussi des nouvelles chambres. Il nous explique via des illustrations du chantier, l’avancée des différents projets.

 

Vous remarquez que nous avons démarré la phase de rénovation de l’accès au saint et à la cheminée à bougies, nous avons abattu le petit mur entourant le jardin , afin de pouvoir agrandir l’espace dédié aux pèlerins et permettre à tout le monde d’y accéder aisément.

 


Le grand changement dans cette rénovation sera le réaménagement de l’espace de pèlerinage de la tombe du Tsadik.

 

 

Nous allons appliquer la halakha de rigueur qui consiste à séparer hommes et femmes pendant le pèlerinage, pour cela il fallait créer un accès différent, ce que vous pouvez observer sur les différentes photos. Nous avons ouvert un accès latéral à la fameuse petite chambre où se trouve la tombe, pour pouvoir accueillir les dames.

Cet accès sera accessible via un couloir venant sur le côté, nouvellement conçue et qui transforme complètement le lieu connu depuis tant d’années. Il est également prévu entre hommes et femmes, un demi mur avec 2 arcades les séparant, afin de laisser tout le monde écouter les prières et cantiques de chacun.

Couloir menant à la tombe - Côté Femmes

 

La grande innovation de l’année, la construction de la nouvelle Synagogue, que l’on aperçoit clairement se profiler sur le cliché ci-dessous. Les 2 étages sont bien visibles, le premier absorbera l’ancienne Hazara des femmes et offrira plus de places aux hommes, tout va y être changé, le Hekhal, la Théva, ainsi que le mobilier au complet, sans parler bien évidemment de toute l’installation électrique, eau, etc….on fait peau neuve complètement.
(Les photos sont prises de la salle des fêtes, pour mieux se situer).

Aperçu de la nouvelle Synagogue en travaux.

Dalle de la synagogue en préparation.

On apercoit clairement l’ancienne synagogue éventrée et le nouvel espace qui lui sera dédié.

Cette année les femmes sont à l’honneur, puisque nous leur préparons toutes sortes d’infrastructures à leur service, comme vous illustrent ces quelques clichés, au dessus de la nouvelle nouvelle synagogue, sera construite la future Hazara . On aperçoit l’ouverture sur la synagogue et qui fera office de puits de lumière.

Vue du futur 2ème Etage de la Synagogue

 

On y remarque les escaliers qui y mèneront.

 

Escaliers qui mènent à la Hazara des femmes.

 

Voici le futur préau couvert, qui servira de sortie à la nouvelle synagogue et au lieu de pélerinage, il sera accompagné d’un vestiaire, ainsi qu’une Nétilat Yadayim pour femmes et pour hommes. Fini ainsi les bousculades et recherche de toilettes pour les visiteurs d’un jour n’ayant pas de chambres, nous nous retrouverons dans un espace aéré et ouvert.

Nouveau Préau couvert

 

Entrée de la future synagogue.

L’autre métamorphose du lieu de vie est la destruction de l’abattoir que l’on retrouvait en arrivant au pied du site du Saint, au niveau du parking de voitures, l’abattoir va être déplacé en flanc de montagne avec de nouvelles commodités et surtout éloigné des chambres où dorment les pèlerins. Le comité a d’ailleurs décidé de les remplacer par une série de 6 nouvelles chambres avec toutes les commodités possibles, douches, toilettes, kitchenette, salon et chambre a coucher, pouvant ainsi accueillir un total de 6 personnes par chambre et le tout sur une superficie de 45 m², pour le meilleur confort des invités, Les nouveaux appartements, seront superposés sur 2 niveaux et 3 appartements par niveau, augmentant ainsi la capacité d’accueil et surtout en éloignant un peu les désagréments d’un abattoir trop proche.

 

Ancien Abattoir détruit et site de 6 nouvelles chambres.

 

 

La nouveauté ne s’arrête pas là, le comité prévoit très vite de construire de nouvelles chambres encore, et ce en vis à vis de l’ancien abattoir, en remplacement des plus anciennes chambres, qui avec l’age se sont pas mal détériorées et surtout inutilisées. Le projet consiste à monter 2 niveaux à partir de celles existantes aujourd’hui, il sera créé une Kissaria d’appartements avec une petite place centrale, avec la possibilité d’y accéder en voiture et ce par la route de Timzerit.

Nous remercions Mr Isaac Cabalo et les membres du comité, pour leurs explications, mais surtout pour leur dévouement régulier et constant au site du Saint Rabbi David Ou Moshe (z”tl).

Nous ne manquerons pas également de revenir sur l’avancée des travaux, afin de vous tenir informés.

 

Georges SEBAT

 

 

RENOVATIONS 2

 

Comme dans le précédent reportage, nous avons obtenu ces potographies de Mr Isaac CABALO qui travaille fort sur l’avancée des travaux et qui est un menbre actif du comité du Saint Rabbi David Ou Moshe (z”tl).
On commencera ce document par quelques photos du Saint, comme il était, il y a plus de 70 ans, il est toujours sympathique de constater l’évolution faite au cours de ces dernières années. Ces photos m’ont été donné par Mr Armand AFLALO, que D’ lui donne longue vie, nous le saluons au passage.

Pélérinage au pied de la tombe du Saint Rabbi

 

Soirée de hilloulah

 

Afin de reprendre l’avancée des travaux, nous avions parlé de l’aire réservé à l’allumage des bougies, il a été modifié en terme d’espace, pour laisser plus d’espace aux pelerins et ne plus avoir à se bousculer, surtout à proximité d’une tombe existante.

 

L’accès à la tombe abore une nouvelle architecture, comme annoncé le petit mur de séparation est plus visible et les accès femme et homme, aujourd’hui séparés sont bien visibles

Accès Tombe du Tsaddik Côté Hommes

 

 

Accès Tombe du Tsaddik Côté Femmes

 

 

Et voici l’entrée de la tombe du Tsaddik, qui se faisait avant de l’extérieur, que l’on voit clairement séparée et qui se trouve dans un hall commun où l’on pourra allumer des mèches dans plusieurs grands verres de pélérinnage. Et ce que nous ne voyons pas sur la gauche, sera dans le même hall l’entrée de la future synagogue

Hall d'Entrée de la tombe du Tsaddik

 

Tout le site autour de la tombe du Tsaddik fait peau neuve. La synagogue que tous ont connu, sobre et belle, avec une simple séparation symbolique pour hommes et femme, se métamorphose et devient une synagogue sur deux étages, avec Hazara pour femmes, une magnifique coupole décorative et qui fera office de puit de lumière également, tout a été pensé dans la plus pure tradition, mais également spacieux et fonctionnel.

 

Future Synagogue en Construction

 

Vue de la synagogue, on y apercoit l’ouverture de la Hazara pour femmes, mais également les premières briques de ce que sera la future Tevah, tout en marbre, et les nombreuses fenêtres qui innonderont de lumière ce nouveau lieu de prières.

Coupole et puits de lumière de la Hazarra des femmes.

 

 

Vue d'ensemble de la Synagogue

 

Hekhal

 

On aperçoit sur la gauche de cette photo, en briques rouges, l’ébauche de ce que sera le futur Hekhal de la synagogue et la dernière photo en date de ce même hekhal habillé de marbre, qui sera orné de belle ébénisterie.

 

Entrée de la Synagogue

Future entrée de la synagogue qui se fait à partir d’un préau. que vous voyez sur la photo suivante et qui dispose, apercu au fond des toilettes grand public et qui manquaient tant aux abords de la synagogue. Ces servitudes seront également disponibles à l’étage des femmes.

 

Préau de la Synagogue

Voici le préau et passage qui alimentera la synagogue, ainsi que la direction des des escaliers vers la Hazara Femmes, ainsi que les toilettes communes que l on peut apercevoir au fond.

 

Hazara

 

Hazara

La Hazara pour le plaisir de ces dames, qui pourront visionner de leur étage le déroulement des prières. On remarque l’évolution rapide des travaux, sous la houlette du comité du Saint.

 

Nouveaux Abattoirs 1

On aperçoit sur cette photo l’ébauche de ce que seront les nouveaux abattoirs sur deux prises.

 

Abattoirs 2

 

 

Abattoirs 3


 

Sur les photos du dessous, les anciens abattoirs transformés en nouvelles chambres, conçues dans le nouvel esprit d’aménagement, avec tout le confort possible et qui sont les chambres pilotes pour le futur réaménagement de toute la nouvelle tranche prévue pour les années suivantes.

 

Nouvelles Chambres 1

 

Nouvelles Chambres 2

 

Nouvelles Chambres 3

 

Nouvelles Chambres 4

 

 

Voilà chers amis, je tiens à remercier Mr Isaac CABALO qui m’a remis toutes les photos prises au cours de ses différents voyages et voici le reportage final avant la Hilloula, qui se tiendra Le Jeudi 27 Octobre 2011,.

Nous espérons vous voir nombreux à la Hilloula du Tsaddik, afin de lui faire les honneurs de rigueur, et pour ceux qui seront absents, nous tacherons de vous mettre le plus de photos pour vous tremper dans l’ambiance connue de Rabbi David Ou Moshe (z”tl).